30 sept Bertrand Gauguet ベルトラン・ゴーゲ

Bertrand Gauguet est musicien et docteur en histoire de l’art. Depuis le début des années 2000, il est présent comme saxophoniste sur la scène européenne des musiques expérimentales et improvisées.
Il compose également de la musique électronique pour la danse, la radio, la vidéo et le cinéma. En parallèle, il enseigne les pratiques artistiques sonores et l’histoire de l’art contemporain à la Haute école des arts du Rhin.

Bertrand Gauguet a séjourné à la Villa Kujoyama de juillet à décembre 2011. Son projet portait sur le précepte bouddhiste Ichi Nyo Suizen : souffler et méditer ne sont qu’un seul et même geste. Pendant son séjour, Bertrand Gauguet a appris le shakuhachi (flûte droite en bambou) auprès d’un maître qui lui a enseigné le répertoire honkyoku (morceaux de musique écrits par des moines zen dès le 13ème siècle) et lui a permis d’expérimenter le suizen. S’imprégnant de la culture et de la scène électroniques japonaises il a entamé, lors de sa résidence, son deuxième album intitulé Shiro, sorti en 2014.
Bertrand Gauguet a collaboré avec Christian Merlhiot, cinéaste résident à la même période, en composant la partition sonore de ses films Slow Life (réalisé à la Villa Kujoyama) puis Ningiuq.

Entretien avec Bertrand Gauguet

– Pourquoi aviez-vous eu envie de participer au programme de résidence de la Villa Kujoyama ?
D’abord je voulais partir… loin. Je voulais vivre une expérience de décentrement, de dépaysement. En cela le programme de la Villa Kujoyama répondait parfaitement à ce souhait. Mon projet initial était nourri par le désir d’approcher une autre culture sonore et musicale, notamment à travers le Suizen (Zen par le souffle) que j’espérais expérimenter en lien avec ma pratique du saxophone. Il y avait aussi le projet de marcher pour collecter des sons et m’imprégner de toute une culture de l’électronique Made in Japan.
C’était ma première fois au Japon. Depuis l’adolescence, ce pays et sa culture me fascinent. Plus particulièrement sa musique traditionnelle comme le Gagaku, la musique d’accompagnement du Nô ou encore le honkyoku qui est un répertoire solo pour le shakuhashi (flûte en bambou). C’est ce rapport au temps et à l’espace si particulier dans la musique japonaise qui m’intéresse. Je voulais l’approcher. Ensuite il y a aussi la littérature, le cinéma, les jardins, la cuisine, la technologie…

– Quelles techniques musicales avez-vous découvertes au Japon ? Comment votre travail a-t-il évolué ?
Bertrand GauguetDurant la résidence, j’ai étudié le shakuhachi et son répertoire auprès de Kurahashi Yoshio qui vit et enseigne à Kyôto. J’ai appris à jouer de cet instrument et à lire les partitions qui reposent sur d’autres systèmes de notation que ceux de la musique occidentale. Bien que le saxophone et le shakuhachi soient l’un et l’autre des aérophones, la technique du souffle est sensiblement différente et ce sont deux cultures instrumentales totalement éloignées. Ce qui m’a intéressé, c’est de pouvoir transposer sur le saxophone non pas des techniques propres au shakuhachi mais plutôt un état d’esprit, une autre pensée de la musique et du son en particulier.
L’écriture de l’album Shiro, lors de mon séjour à la Villa Kujoyama, est également née de la pratique du Suizen. Il s’agissait de faire se croiser les recherches que je développe au saxophone depuis une quinzaine d’années avec ce que j’ai pu découvrir en étudiant le honkyoku. Shiro est notamment construit sur le phénomène des battements acoustiques.

– Quelle influence a eu ce séjour sur la suite de votre travail ? Quels liens entretenez-vous aujourd’hui avec le Japon ?
J’ai pu aborder le répertoire du honkyoku et m’approcher du suizen qui était vraiment la dimension qui m’intéressait. Ainsi j’ai pu ressentir une autre conception de la musique.
Je suis retourné au Japon en septembre 2013. J’ai pu faire deux concerts à Tokyo avec des musiciens que j’avais rencontrés la première fois. Je garde un lien très fort avec le Japon, c’est un pays qui, dans ses paradoxes, me questionne. C’est un pays où j’aime me trouver.

LES RESIDENTS レジデント


Catherine Abecassis

Olivier Adam

Philippe Adam

Ondrej Adamek

Antoine d'Agata

Lucie Albon

Yan Allegret

Anne Appathurai

Yann Appery

Luc Arasse

Pascal Auger

Noriko Baba

Muriel Barbery

Armel Barraud

Eric Baudelaire

Bruno Bayen

Catherine Beaugrand

Vincent Beaurin

Pascal Beausse

Beb Deum

Malek Bensmaïl

Isabelle Berthet-Bondet

Didier Bezace

Rasim Biyikli

Gérard Boidin

Frédéric Boilet

André Bon

Philippe Bonnin

Joël Borgès de Freitas

Florence Bost

Olivier Boucheron

Jérôme Boulbès

Christophe Bourguedieu

Charles Bove

Laurence Brabant

Lisa Bresner

Xavier Brillat

Véronique Brindeau

Julie Brock-Peverelly

Benoît Broisat

Jean-Baptiste Bruant

Christine Buci-Glucksmann

Judith Cahen

Patrick Cahuzac

Sidonie Camplan & Florence Doléac-Stadler

Camille de Casabianca

Jean-François Cavro

Pierre Charpin

Michèle Chatenet

Anne-James Chaton

Yves Chauris

Sylvain Chauveau

Claude Chestier

Miguel Chevalier

François Christophe

Laurent Colomb

Mié Coquempot & Jérôme Andrieu

Sébastien Cordoléani & Franck Fontana

Marc Couturier

Hélène de Crécy

Nicolas de Crécy

Elisabeth Creseveur

Thibault Cuisset

Céline Curiol

Maurice Delaistier

Virginie Delannoy

Lin Delpierre

Marc Deneyer

Denis Dercourt

Ligia Dias

Renaud Djian

Violaine Donadello Szapary

Matthieu Doze

Bertrand Dubedout

Isabelle Dupuy

Eric Duranteau

Isabelle Duthoit

Jérôme Duval

Vincent Eggericx

Touhami Ennadre

Claude Estèbe

Pierre Faure

Eric Faye

Florent Feyrabend

Nicolas Fiévé

Jean-Charles Fitoussi

Roland Flexner

Aboubackar Fofana

Philippe Forest

Maïder Fortuné & Loïc Serot

David Fourier

Philippe Freling

Anne Frémy

Pal Frenak

Nathalie Gachet

Pierre Gajeswski

Didier Galas

Sandrine Garbuglia & Stéphane Ferrandez

Alain Gaussin

Le Gentil Garçon

Eric Germain

Christian Ghion & Patrick Nadeau

Agnès Giard

Pierre Giner

Franck de Gioanni

Thierry Girard

Fabien Giraud

Pierre Gonnord

Dominique Gonzalez-Foerster

Antoine Gournay

Didier Goury

Philippe Grégoire

Catherine Grout

Emmanuel Guibert

Emilie Hanak

Martine Harlé

Georges Heintz

Lukas Hemleb

Michel Henritzi

Jean-Luc Hervé

François Hiffler & Pascale Murtin

Pierre-Alain Hubert

Emmanuelle Huynh

Christian Jaccard

Catherine Jami

Nikolas Jankovic

Isabelle Jarry

Daniel Jeanneteau

Bernard Joisten

Laurent Joubert

Véronique Joumard

Martine Jullien

Raffi Kaiser

Yann Kassile

André Kneib

Marzena Komsta

Géraldine Kosiak

Biruta Kresling

Sonia Kronlund

Pierre La Police

Pierre Labat

Philippe Laleu

Xavier Lambours

Eric Lamoureux & Héla Fattoumi

Luc Lang

Hacène Larbi

Nadia Lauro & Jennifer Lacey

Marion Laval-Jeantet & Benoît Mangin

Joëlle Léandre

Véronique Legendre

Guillaume Leingre

Brigitte Lemaine

Nadine Lère

Jean-Michel Letellier

Giulio Lichtner

Florence Lipsky

Martine Locatelli

José Manuel Lopez

Hubert Lucot

Benoît Maillard

Eric Maillet

Julien Maire

Jean-François Malamoud

Pierre Malphettes

Philippe Manoury

Philippe Marinig

Marion

Xavier Martel

Laurence Martin

Laurent Martin

Agathe May

Christine Mennesson

Matthieu Mercier

Christian Merlhiot

Eric Mézil

Franck Micheletti

Laetitia Mikles

Céline Minard

Eugène de Montalembert

Xavier Moulin

Valérie Mréjen & Bertrand Schefer

Ladan Shahrokh Naderi

Sylvie Nayral

Patrick Neu

Rémi Nicolas

Natacha Nisic

Dominique Noguez

Gilbert Nouno

Elodie Nourrigat

Charles-André Nouvellet

Laurent Pariente

Alexandre Périgot

Nestor Perkal

Marc Petitjean

Fabrice Planquette

Frédéric Pollet

Antonin Potoski

Andoche Praudel

Cécile Proust

Rafaël Lain & Angela Detanico

Philippe Rahm

Rainer Oldendorf

Pascal Rambert

Thierry Ravassard

Fabrice Ravel-Chapuis

Olivier Reneau

Thomas B. Reverdy

Nadine Ribault

Alain Rigout & Satchie Noro

Eric Sadin

Olivier Saillard

Valério Sannicandro

Santiago Sempere

Marie Sester

Valérie Sigward

Claire-Mélanie Sinnhuber

Morgan Sportes

Janusz Stega

Geneviève Stephenson

Oscar Strasnoy

Didier Theron

Renaud Tissot Boris

Laure Tixier

Kasper Toeplitz

Vincent Tordjman

Jean-Philippe Toussaint

Claudia Triozzi

Maria Donata d'Urso & Wolf Ka

Xavier Veilhan

Gisèle Vienne

Pierre Vinclair

Yassen Vodenitcharov

Ornela Vorpsi

Daniel Walravens

David Wampach

Philippe Weisbecker

Zaven Paré

Jean-Marc Zelwer & Françoise Lattuada