12 nov Les Open studios sont de retour à la Villa Kujoyama ! RDV le samedi 4 décembre 2021 pour rencontrer nos artistes en résidence ! オープン・スタジオ OPEN STUDIOS 12月4日(土) @VILLA KUJOYAMA

VK2021_Open Studios decembre 21 credit Maebata Saki_FB (1)

Unique cette année à la Villa Kujoyama ! 

Dernier panorama complet des projets des artistes en résidence à
la Villa Kujoyama !

Les Open Studios à la Villa Kujoyama sont une occasion singulière pour les artistes et les publics d’échanger sur les recherches menées au Japon par nos lauréats, mais aussi pour re-découvrir les espaces de la Villa Kujoyama investis lors de ce temps fort durant la résidence !

Avec l’arrivée de Natacha Poutoux et Sacha Hourcade en octobre dernier, la Villa Kujoyama accueille donc désormais tous ses lauréats dans ses 6 studios.
Une première, depuis mars 2020 !

Après Nuit Blanche Kyoto 2021 où vous avez pu découvrir une sélection d’oeuvres, la Villa Kujoyama ouvre de nouveaux ses portes au public pour une programmation en après midi et en soirée proposée par ses 6 lauréats actuellement en résidence.

Ouverture des studios, rencontre, exposition ,concert, performance, des propositions à expérimenter le samedi 4 décembre 2021 à partir de 14h.

Entrée libre

Avec
Marcus Borja (Theatre)
Flore Falcinelli (Métiers d’art)
Krikor Kouchian (Musique)
Céline Pelcé (Art culinaire)
Natacha Poutoux & Sacha Hourcade (Design)

PROGRAMME – DE 14H à 19H*

 

Ouverture de la Villa Kujoyama et des studios des artistes de la Villa Kujoyama

*Attention : la performance Dérives nocturnes de Marcus Borja et Céline Pelcé à 19H ne sera accessible que sur réservation au lien suivant

Night drifts

19H – 20H30 / Réservation obligatoire
Marcus Borja et Céline Pelcé
Dérives nocturnes 

Immersion synesthésique multimédia

Pour cette performance cinématographique, musicale et gustative, Céline Pelcé et Marcus Borja convoquent tous les ingrédients nécessaires pour une expérience multisensorielle partagée. Mêlant leurs savoir-faire respectifs, ils invitent les spectateurs-convives à un dangereux jeu d’oppositions entre l’enfermement et l’évasion, la norme et la folie, l’illusion de la maîtrise et les pulsions incontrôlables… Prenez donc place !

Réservez votre place pour Dérives nocturnes
VK2021_Natacha Poutoux Sacha Hourcade portrait villa kujoyama

NATACHA POUTOUX ET SACHA HOURCADE (2021)
Design / Studio 2

Les deux designers du studio Sacha et Natacha explorent de nouveaux territoires entre savoir-faire traditionnels et nouvelles technologies lors de leur résidence à Kyoto ! Ils s’attachent à trouver de nouveaux protocoles de développement plus responsables et durables dans la conception des appareils.

> Voir le profil complet

Comment concevoir les objets électroniques de demain, plus responsables et durables ? Natacha Poutoux et Sacha Hourcade explorent des premières pistes de réponse à l’aide des savoir-faire japonais. Présentation des recherches en cours avec méthodologie, maquettes, esquisses et objets démontés.
Vous êtes d’ailleurs invités à donner votre avis sur votre rapport aux objets électroménagers afin de remettre l’utilisateur au cœur des futurs processus de création !

VK2021_Photos quarantaine_Celine Pelce_web

CÉLINE PELCÉ (2020)
Art culinaire / Studio 3
* Jusqu’à 17H
A la Villa Kujoyama, le projet de résidence de Céline Pelcé se construit sur la recherche de l’Umami. Cette perception gustative définie par la culture japonaise n’est pas seulement un goût, mais un concept gustatif à incidence spirituelle.
> Voir le profil complet

Retour en recherches et en saveurs sur les expériences menées par Céline Pelcé : exploration de forêt à deux pas de la Villa Kujoyama, récoltes, fermentations, dégustations. Comment la nourriture peut-elle incarner les profondeurs d’un paysage ?

Au mur les processus de recherches sont présentés, un repas-manifeste est archivé, des ingrédients sont en train de se transformer.

VK2021_Photos quarantaine_Flore Falcinelli_web

FLORE FALCINELLI (2020)
Métiers d’art / Studio 4

Dans la poursuite de sa résidence en 2020,  Flore Falcinelli travaille sur la technique du dakkatsu kanshitsu, qui permet de créer des objets alliant résistance et légèreté tout en offrant un passage unique de la matière à l’objet.
> Voir le profil complet

Quasi-causal operator (projet en cours)

Flore Falcinelli interroge les notions d’opérateurs, de sujets, et d’objets, dans un désir d’attention anthropo-décentré . Quelles résonances entretient-on avec des objets-intervenants ? Dans le studio, recherches mais aussi ensemble d’artefacts en laque sont installés à la vue et au toucher. Vous êtes invité à vous connecter à la singularité de chacun de ces objets – et observer la curieuse agilité des choses inanimées à s’animer, et à nous animer à leur tour.

Le premier numéro de la revue Métier, projet de publication collaboratif en plusieurs livraisons, est également en consultation.

VK2021_Marcus Borja_Quarantaine (4)

MARCUS BORJA (2020)
Théâtre / AUDITORIUM
De 14H à 18H

Lors de sa résidence, Marcus Borja poursuit son engagement dans les projets multidisciplinaires et plus particulièrement dans une œuvre chorale et participative avec les réseaux éducatifs et culturels implantés au Japon.
> Voir le profil complet

Dans l’espace de création, quelque chose se joue. Est-ce une répétition générale pour la performance du soir même, une nouvelle composition au piano-voix, une projection récit du nord au sud du Japon à la rencontre des participants du prochain workshop Voices of Kyoto ?

Éléments de réponses avec Marcus Borja. Entrez !

VK2021_Photos quarantaine_Krikor Kouchian_web

KRIKOR KOUCHIAN (2021)
Musique / Studio 6

Lors de son séjour à Kyoto, Krikor Kouchian développe le projet Kunio no Tamashii, un processus de recherche en trois actes sur la confrontation du Biwa traditionnel au hacking électronique, au sein même de la Villa Kujoyama.
> Voir le profil complet

Faites l’expérience d’une session d’enregistrement sonore live!  Krikor Kouchian effectue des prises de sons micro pour la création de réverbérations à impulsion dans son studio tout au long de la journée. Il crée également de la musique in situ. Quels sont les sons de la Villa Kujoyama ? Silence – et visite requise !