08 nov Exposition COASTAL MOTIFS de Tadashi Ono 展覧会 「COASTAL MOTIFS」小野規 – 11月21日~12月21日

1429-t.ono_-1-e1541045896285

COASTAL MOTIFS

Date : du jeudi 22 novembre au vendredi 21 décembre 2018
Lieu : Galerie de l’Institut français du Japon – Tokyo
Entrée libre

Vernissage : le mercredi 21 novembre
– 19h00-21h00 : rencontre avec Tadashi Ono et Shunsuke Hirose (paysagiste) à l’Espace images
– 21h00 : réception au café

COASTAL MOTIFS (2017-2018) est une nouvelle série de photographies réalisée par Tadashi Ono, photographe vivant entre Paris et Arles, à l’occasion d’une résidence d’artiste à la Villa Kujoyama à Kyoto l’été 2017.

Tadashi Ono est retourné dans les régions côtières du Tohoku, dévastées par le tsunami, qu’il avait déjà photographiées en 2011 et en 2012.  En se rendant d’une baie à l’autre le long du littoral des préfectures d’Iwate, de Miyagi et de Fukushima, il y a trouvé un mur côtier de plus de dix mètres de haut, long de 400 km et dont le coût dépasse 7 milliards d’euros.  Devant cette réponse du pouvoir politique japonais face à un phénomène de grande ampleur et parmi les plus dévastateurs, il a été frappé de voir le Japon couper ses habitants de leur milieu naturel et obstruer ainsi la vue sur la mer.

Cette série de photographies, exposée pour la première fois dans le cadre du festival Kyotographie 2018, questionne l’avenir du paysage japonais, marqué par cette stratégie de la reconstruction.

Tadashi ONO :
Né à Tokyo, Tadashi Ono a étudié l’écologie et la botanique à l’université Shinshu, au Japon, avant de partir vivre en France. Il se tourne vers la photographie à travers des sujets liés à l’environnement, naturel comme urbain,son principal intérêt, à l’architecture et à l’histoire. En 1991, il obtient un diplôme d’études supérieures à l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie à Arles. Il s’établit ensuite à Paris où il entreprend un travail photographique représentant les formes de la civilisation moderne à partir de son propre point de vue documenté. Ces œuvres ont été exposées à la Bibliothèque Nationale de France,le Musée National d’Art Modern de Tokyo et aux Rencontres Internationales de la Photographie d’Arles. Son travail récent se focalise sur la transformation des paysages du Tohoku, région du nord-est du Japon, dévastés par le tsunami en 2011, ainsi qu’à la représentation de l’espace public après le mouvement de protestation au parc Gezi à Istanbul, en 2013. Admis en résidence artistique à la Villa Kujoyama à Kyoto en 2017, il est retourné dans le Tohoku pour y poursuivre sa recherche artistique sur la transformation post-tsunami de ces paysages côtiers.
Tadashi Ono a été professeur à l’université d’Art et de Design de Kyoto de 2011 à 2016, et enseigne à l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie à Arles depuis 2017.

Commissaire de l’exposition : Pascal Beausse

 

Le Labo vol.21 : Quelle place pour les habitants du Tohoku face à la mutation de leur environnement ?

Rencontre avec Tadashi Ono (phototographe) et Shunsuke Hirose (paysagiste)
Modéré par Yusuke Nakanishi (directeur d’éclairage)

Date: le mercredi 21 novembre, de 19h00 à 21h00
Lieu: Institut français du Japon – Tokyo – Espace images
Tarif: 1000 yens (plein tarif), gratuit pour les étudiants et les adhérents de l’Institut
(Ouverture de la billetterie à 18h30)

ÉVÉNEMENT SUIVI DU VERNISSAGE DE L’EXPOSITION COASTAL MOTIFS

En ouverture de l’exposition photo COASTAL MOTIFS de Tadashi Ono, l’Institut français du Japon – Tokyo accueillera le photographe et le paysagiste Shunsuke Hirose pour une nouvelle édition des Labos de la création. Cette rencontre entre les deux hommes, tous deux spécialistes à leur manière de la région du Tohoku, sera l’occasion d’approfondir la réflexion  portée par cette nouvelle série de photographie de Tadashi Ono autour du rapport de l’homme à son environnement.

Ce Labo sera suivi par le vernissage de l’exposition, en présence de l’artiste.

Tadashi ONO :
Né à Tokyo, Tadashi Ono a étudié l’écologie et la botanique à l’université Shinshu, au Japon, avant de partir vivre en France. Il se tourne vers la photographie à travers des sujets liés à son intérêt premier, l’environnement (naturel comme urbain), à l’architecture et à l’histoire. En 1991, il obtient un diplôme d’études supérieures à l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie à Arles. Il s’établit ensuite à Paris où il entreprend un travail photographique représentant les formes de la civilisation moderne à partir de son propre point de vue documenté. Ces œuvres ont été exposées à la Bibliothèque Nationale de France, au Musée National d’Art Modern de Tokyo et aux Rencontres Internationales de la Photographie d’Arles. Son travail récent se focalise sur la transformation des paysages du Tohoku, région du nord-est du Japon, dévastés par le tsunami en 2011, ainsi qu’à la représentation de l’espace public après le mouvement de protestation au parc Gezi à Istanbul, en 2013. Admis en résidence artistique à la Villa Kujoyama à Kyoto en 2017, il est retourné dans le Tohoku pour y poursuivre sa recherche artistique sur la transformation post-tsunami de ces paysages côtiers.
Tadashi Ono a été professeur à l’université d’Art et de Design de Kyoto de 2011 à 2016, et enseigne à l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie à Arles depuis 2017.

Shunsuke HIROSE :
Paysagiste (International ALSA), Shunsuke Hirose est également Chercheur Régional Supérieur certifié, membre de la coopérative de recherche du Center for Spatial Information Science de l’université de Tokyo, de l’association des géographes japonais, de l’association géographique du Tohoku et de l’association japonaise pour l’écologie des paysages. Il est également membre de l’équipe de soutien pour la revitalisation du Tohoku (Tohoku revitalization Support Team, TRST)/Évaluation de l’occupation des sols, Aménagement Urbain et Régional.

Shunsuke Hirose a été professeur associé de l’université d’Art et de Design du Tohoku (avril 2004 à mars 2013) et professeur associé à l’Ecole Supérieure de l’université d’Art et de Design du Tohoku (avril 2013 à mars 2014).

Yusuke NAKANISHI :
Directeur et concepteur d’éclairage, Yusuke Nakanishi est né en 1968. Voyageur du monde, il exprime ses impressions d’ombre et de lumière à partir de ses souvenirs. Il a travaillé comme directeur d’éclairage pour des films long-métrages, des mises en scènes, des concerts de musique, des défilés de mode et pour du design d’intérieur. Il est également le concepteur des séries d’objets Eatable Lights. Ses installations sont exposées au musée Hara, à la School Gallery Paris et à Nuit Blanche Kyoto.